Un groupe d'humains tente de survivre dans le monde post apocalyptique de Walking Dead.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur THE WALKING DEAD ROLE PLAY.

Réussirez-vous à échapper aux rôdeurs ?


Quel sera votre avenir et celui de votre communauté ?


OUVERTURE DU JEU LE LUNDI 1er OCTOBRE 2012 !

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES.

Cliquez sur le lien "s'enregistrer" ci-dessus et suivez les consignes.


La publicité ci-dessous vous gêne ?

Devenez membre !
La publicité a été retirée pour les membres du forum.


FORUM INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS.

AVERTISSEMENT POUR LES MOINS DE 16 ANS :
le thème de ce forum étant basé sur la série WALKING DEAD,
certaines images ou certains évènements dans le Role Play
peuvent choquer la sensibilité des plus jeunes.


Partagez | 
 

 Le commencement pour Alexandre Duvaille.

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Duvaille



Masculin Localisation : Chassieu
Messages : 10
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 31

Aptitudes du Personnage
VIE:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Le commencement pour Alexandre Duvaille.   Lun 8 Oct - 23:02

Alexandre Duvaille à 25 ans, il est né le 2 mars 1985 à l’hôpital de Lyon. Son père est un ancien gendarme aujourd'hui invalide à la suite d'un accident de chasse et sa mère est décédé dans un accident de voiture alors qu'il n'avait que 10 ans. On peut dire que la vie ne lui a pas beaucoup souri depuis le commencement de celle-ci... Néanmoins il est toujours resté positif et n'a jamais baissé les bras face aux drames qui ont jonché son existence et les tracas de la vie quotidienne. Côté métier, il est maçon au sein d'une entreprise qui tourne plutôt bien, tout son salaire passé dans les frais médicaux de son père et il sait que son temps est compté désormais car en plus d'être invalide, il est atteint d'une maladie du sang qui en est au stade terminal... Son père partit 2 mois après ses 25 ans, pris d'un infarctus, il toucha le fond, il fût viré de son travail du fait de ses absences quotidiennes, la maison familiale fût saisie pour rembourser les factures impayées et lui dans tout ça se retrouva à la rue, heureusement il a pu compter sur un de ses amis pour trouver un toit et de quoi manger le temps que sa situation s'améliore, le temps pour lui de remonté la pente...

1er octobre 2012 :

Ce matin-là, au réveil, il était d'une humeur assez joyeuse, quelques semaines plus tôt, il avait réussi à passer avec succès un rendez-vous avec un patron d'entreprise. Il alluma la télévision en se servant un bon café, un flash d'information parlait d'une épidémie qui était apparue dans le courant de la matinée et les services publics ainsi que les autorités préconiser d'éviter les déplacements inutile en dehors de chez soi pour le moment, il resta chez lui, attendant qu'ils donnent davantage d'information mais rien de plus ne fut transmis...

2 octobre 2012 :

Dans le courant de la nuit, il avait entendu comme une détonation dans la rue à quelques pattées de maison, il pensa de suite à un carambolage mais il n'entendît aucune sirène, rien, juste le silence. Il n'a pas osé regarder par les fenêtres... À son réveil, une coupure de courant était apparemment survenue durant la matinée, il décida d'ouvrir une fenêtre afin de s'aérer un peu l'esprit et passa un coup de fil à son ami qui n'était toujours pas rentré depuis hier mais c'est comme si les communications ne passé plus, pourtant normalement, cela fonctionné très bien. En respirant l'air, il sentit comme une odeur de brûler, il balaya les environs et vit de la fumée au loin, épaisse et noire comme quand on brûle des pneus de voiture. Il s'habilla et descendit jusqu'à la rue, tout sembler bien calme, aucune voiture en circulation, personnes dans les rues, c'était certes un petit village mais à cette heure-ci, disons que sa grouiller davantage normalement. Il se dirigea prestement vers la fumé et il y vît une voiture en feu, était-ce cela la détonation de la nuit dernière, il l'ignorait mais compter bien en savoir davantage mais en attendant, il préféra rentrer chez lui et attendre son ami.

3 octobre 2012 :

Son ami n'était toujours pas renté, l’inquiétude lui prit et le courant n'était toujours pas rétabli, la nuit fut dure, un stupide moustique l'avait tenu éveillé autant dire qu'il n'était pas à sa meilleure des formes. Ne sachant toujours pas quoi faire, il alla chercher un vieux poste radio à ondes courtes, cet appareil fonctionnent qu'avec de simples piles, ils espérer capter une communication quelconque. Après des heures et des heures d'attente infructueuse, un signal se fît entendre...

Hhhhjjjj... Help !.... Help me !.... Hhhhjjjj...

Il fut très surpris en entendant cela et cela ne fît qu'augmenter son inquiétude.

Qui peut bien demander de l'aide ! Il se passe des choses étranges en ce moment !

Durant plusieurs heures, aucunes autres communications se fissent entendre et toujours pas de nouvelles de son ami, il craignit le pire désormais. Soudain alors qu'il commença à s'endormir sur le coin de la table, une voix au poste de radio dit...

Ceci est un message radio du révérend Albert Jacques. Avec quelques proches, nous nous sommes réfugiés dans le domaine de Sainte-Croix, à 18 kilomètres au Nord-Est de Lyon. Si vous nous entendez, rejoignez-nous ! Nous avons besoin de vous ! Si vous avez besoin d'un abri, si vous parvenez à échapper aux malheureux, que nous appelons désormais les rôdeurs, qui hantent les rues et les villes, rejoignez-nous ! Nous avons de la place, des vivres et des armes. Ce message sera diffusé toutes les heures chaque jour que le Seigneur nous accordera en ce monde tourmenté. Que le Seigneur vous bénisse ! C'était le révérend Albert Jacques, du domaine de Sainte-Croix, à 18 kilomètres au Nord-Est de Lyon.

Il ne comprit pas tout ce que ce certains Révèrent Albert Jacque avait dit, il avait parlé de ses malheureux qu'on appelle désormais les rôdeurs mais de qui pouvait-il bien parler. Il ne savait plus bien ce qu'il devait faire, attendre ici le retour de son ami ou partir pour Lyon mais sans moyen de transport cela lui prendrait un bon bout de temps enfin quoi qu'il en soit il se décida. Il prit la carabine de chasse de son père et vérifia s'il elle était chargé, emporta la boite de munition ainsi que son poignard porte bonheur, un sac à dos et descendit dans la rue. Il vit au loin des silhouettes mais assez inquiétante, titubant, marchant au ralentie et de loin, il entendait des bruits sourds venant de leur direction. Il partit à l'opposé d'eux dans l'espoir de trouver sur le chemin des personnes qui comme lui avait entendu ce fameux signal et dans sont départ, il avait une pensée pour son ami...


Spoiler:
 

_________________
Pas la peine de s'enfuir, la mort vous aura tôt ou tard....


Dernière édition par Alexandre Duvaille le Mer 17 Oct - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ DEAD
Admin
avatar

Masculin Messages : 137
Date d'inscription : 29/09/2012
Age : 42

MessageSujet: Re: Le commencement pour Alexandre Duvaille.   Mar 9 Oct - 16:54

[ HRP : RP de départ validé.
J'ai ouvert ton forum perso (secret normalement) et ton RP secret pour rejoindre Sainte Croix, que je rends visible pour le moment.]



http://walkingdead.jdrforum.com/t34-trajet-chassieu-sainte-croix-alexandre-duvaille-mj-dead

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le commencement pour Alexandre Duvaille.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES OEUFS DE FABERGE
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead Role Play :: PRESENTATIONS :: Présentation des personnages-
Sauter vers: